Vous êtes ici : Les Carrefours de Bransat > 2009 > Jean-Dominique Giuliani - L'Europe de l'Est 20 ans après la chute du Mur

Jean-Dominique Giuliani - L'Europe de l'Est 20 ans après la chute du Mur

Imprimer

Envoyer à un ami

L’Europe 20 ans après la chute du Mur
 
avec
Jean-Dominique Giuliani
Président de la Fondation Robert Schuman
En conviant Jean-Dominique Giuliani, Président de la Fondation Robert Schuman quelques jours après la commémoration du 9 novembre 1989, le Sénateur Gérard Dériot souhaitait consacrer le rendez-vous des Carrefours de Bransat, au devenir des pays d’Europe de l’Est, 20 ans après la chute du Mur de Berlin.

Il y a vingt ans, une série de manifestations soulevait l'Allemagne de l'Est pour aboutir en six semaines à la chute du mur de Berlin, symbole de la Guerre Froide et de la division de l'Europe. Depuis lors, beaucoup de choses ont changé : l'Allemagne s'est réunifiée, les ex-«démocraties populaires » et les États baltes ont rejoint l'Union européenne, bénéficiant ainsi d'un retour à l'État de droit. Ainsi, le 1er mai 2004, l'Union européenne s’élargissait à 10 nouveaux pays, et comptait désormais vingt-cinq membres. Après des mutations économiques indispensables mais douloureuses, le niveau de vie des habitants de ces pays rattrape peu à peu celui des autres Européens.

Jean-Dominique Giuliani a 
donc rappellé le déroulement des évènements de 1989, avant de proposer une réflexion sur le mouvement historique de réunification de l'Europe. Il est revenu sur les conditions de l'élargissement, sur la question des frontières de l'Europe, mais aussi sur les craintes qu’ont pu avoir les autres Européens, à l’instar du débat sur le « plombier polonais ».
 
Quelle est aujourd’hui la situation de l’Allemagne réunifiée ? Où en sont les pays de l’Est ? Que pensent leurs populations de l’Europe ? Quels sont les enjeux géopolitiques avec la Russie ? Autant de questions abordées sans détour par le Président de la Fondation Robert Schuman, avant d’engager le dialogue avec le public de Bransat.

 
 
Jean-Dominique Giuliani est licencié en droit, diplômé de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence et ancien auditeur à l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale. En 1979, il entre au Service des relations internationales au ministère de l’Agriculture. Deux ans plus tard, il rejoint le groupe de l’Union centriste au Sénat en qualité de Secrétaire général. Il le sera jusqu’en 1992. Il devient alors le Directeur de cabinet du Président du Sénat René Monory jusqu’en 1998 .Nommé Maître des Requêtes au Conseil d’État en 1995, il en démissionne pour poursuivre librement son travail auprès du Président du Sénat. Jean-Dominique Giuliani intègre la Direction générale du groupe Taylor Nelson Sofres (TNS Sofres). En 2001, il fonde sa propre entreprise de consulting international : J-DG.COM International Consultants qu’il préside. Depuis 2000, il préside la Fondation Robert Schuman, célèbre laboratoire d'idées français qui œuvre pour la promotion de l'Europe et les recherches européennes. Il a également publié de nombreux ouvrages dont Plaidoyer pour l'élargissement et Atlas des nouveaux membres, 2 tomes, Notes de la Fondation Robert Schuman (Paris, 2002) ; Quinze + Dix, le grand élargissement, Albin Michel (Paris 2003) ; L'élargissement de l'Europe, collection « Que sais-je », PUF (Paris, 2004) ; Un Européen très pressé, Editions du moment (mai 2008). Son expertise sur les questions européennes le conduit à publier régulièrement des articles. Il participe également à de nombreuses conférences.
Retour