Vous êtes ici : Les Carrefours de Bransat > 2016 > Georges FENECH : Comment lutter contre le terrorisme ?

Georges FENECH : Comment lutter contre le terrorisme ?

Imprimer

Envoyer à un ami

Comment lutter contre le terrorisme ?
Avec M. Georges FENECH
Ancien magistrat – Député du Rhône
Président de la Commission d’enquête relative à la lutte
contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015

 
Le Sénateur Gérard Dériot  avait souhaité convier son collègue député Georges FENECH, ancien magistrat, pour évoquer l’actualité de notre pays, à savoir la menace terroriste qui demeure extrêmement élevée.
L’année 2015 restera à jamais endeuillée par une série d’attaques coordonnées depuis le 7 janvier jusqu’au 13 novembre, totalisant le nombre de victimes le plus élevé sur notre sol depuis la fin de la seconde guerre mondiale. La Commission d’enquête relative aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015, présidée par G.FENECH a recherché et analysé les éventuelles failles et dysfonctionnements qui ont abouti à ces tragédies et a formulé des propositions pour lutter contre ces nouvelles formes de menaces terroristes. Elle a rendu son rapport en juillet dernier, quelques jours avant le nouvel attentat de Nice, qui a fait 86 autres victimes.
Georges FENECH a expliqué le travail de la commission d’enquête avec ses collègues, évoquéa leurs déplacements au Bataclan en présence des forces d’intervention, leur audition de près de cent quatre-vingt-dix personnes, leur visite dans le quartier dédié aux détenus radicalisés à la prison de Fresnes, ainsi que leur visite de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste (UCLAT) et les déplacements effectués à l’étranger : Bruxelles, Molenbeek, La Haye, Ankara, Athènes, Jérusalem, Tel Aviv et Washington. Il a détaillé les propositions de la Commission d’enquête et leur mise en application, à la lumière des derniers attentats commis ou déjoués cet été

Titulaire d’une maîtrise de droit et ancien élève de l'École nationale de la magistrature, Georges FENECH a été nommé juge d’instruction à Lyon en 1984. Il instruit des affaires sensibles comme le financement illégal de la Fédération socialiste du Rhône, mais également le premier grand procès impliquant la Scientologie. Après des postes de procureur-adjoint et substitut général près la Cour d'appel de Lyon, il est nommé vice-procureur près le TGI de Bobigny (2002) quelques jours avant d'être élu député du Rhône. Il quitte la magistrature de 2002 à 2008, date à laquelle il est réintégré à sa demande en qualité de président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires. Réélu député en 2012, il quitte alors la mission interministérielle et son état de magistrat. Georges Fenech est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la justice, les sectes, la sécurité et la presse.
 
Retour