Vous êtes ici : Les Carrefours de Bransat > 2018 > Renaud GIRARD : Chine, Russie, Turquie : la dictature est-elle à la mode ?

Renaud GIRARD : Chine, Russie, Turquie : la dictature est-elle à la mode ?

Imprimer

Envoyer à un ami

Chine, Russie, Turquie : la dictature est-elle à la mode ?
Avec M. Renaud GIRARD 
Grand reporter international
et reporter de guerre au journal Le Figaro


En lundi 23 avril 2018, le Sénateur Gérard Dériot a souhaité convier Renaud GIRARD, grand reporter international et reporter de guerre au journal Le Figaro, pour évoquer la situation internationale et l’actualité récente. Notamment spécialiste de la zone Afghanistan/Pakistan, du Proche-Orient (Égypte, Liban, Syrie, Israël-Palestine), de la Russie et de la Chine, Renaud GIRARD est expert en géopolitique. Il est aussi professeur de stratégie, de géostratégie et de relations internationales à l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences Po Paris).
Ces derniers jours, Vladimir Poutine a été réélu à la tête de la Fédération de Russie au premier tour, avec plus de 76% des voix. Ce plébiscite en pleine crise diplomatique avec le Royaume-Uni, a été dénoncé par ses opposants, qui ont pointé du doigt les fraudes observées pendant le scrutin.
En Chine, Xi Jinping vient lui aussi d’être réélu à la tête de son pays, après un changement constitutionnel lui permettant d’être réélu sans limite. Là aussi, la répression féroce contre les contestataires de son pouvoir s’est accrue.
Et en Turquie, depuis la tentative de putsch échouée en juillet 2016, Recep Erdogan dirige d’une main de fer le pays : une centaine de journalistes ont été emprisonnés et des purges dans les mouvements d’opposition, notamment pro-kurdes, ont entrainé de multiples arrestations.

Ces dirigeants sont-ils réellement soutenus par une majorité de la population ? Ces pays peuvent-ils être considérés comme des dictatures ? Font-ils peser un risque sur la stabilité internationale ? Autant de questions sur lesquelles Renaud GIRARD a apporté son analyse avant de répondre aux questions du public et de dédicacer ses derniers ouvrages. Quelle diplomatie pour la France ? (Editions du Cerf) ou Le Monde en guerre, 50 clefs pour comprendre (Editions Montparnasse).
Après des études au Lycée Louis-le-Grand à Paris, Renaud Girard intègre l’École Normale Supérieure à Paris (Rue d'Ulm), puis l'ENA (promotion Solidarité).
Grand reporter international et reporter de guerre au journal Le Figaro depuis 1984, il se rend dans les années 80, en Afghanistan pour y couvrir la lutte contre les Soviétiques et y rencontre le Commandant Massoud. En 1993, il se rend en Somalie au moment de l'intervention militaire des États-Unis. Il est aussi l'un des premiers journalistes à pénétrer au Rwanda dès le début du génocide de 1994. Coincé en Tchétchénie pendant l'hiver 1999-2000, il traverse à pied dans la neige, accompagné du photographe Olivier Jobard, la chaîne du Caucase vers la Géorgie afin d'échapper à l'Armée russe. En 2007, il se rend au Venezuela pour y couvrir le référendum sur la modification de la Constitution et passe plusieurs jours au contact d'Hugo Chavez, le chef d’État vénézuélien. En 2013, il a voyagé à nouveau en Somalie puis a été présent en Égypte au Caire au moment du renversement du Président Mohamed Morsi. Et en 2014, il s'est rendu dans la bande de Gaza pour y couvrir le conflit entre Israël et le Hamas. En 2011, 2013 et 2015, il se rend en Libye.
Expert en géopolitique, il a écrit plusieurs ouvrages sur le Moyen-Orient et anime régulièrement des conférences internationales. Chroniqueur international du Figaro, il y publie chaque mardi, un éditorial de réflexions, d'analyse et d'explications consacré à l'actualité internationale.
Retour